Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Pronostics concernant le développement des voyages d’affaires en 2014

Editeur: AirPlus,

D’après une récente étude d’AirPlus, qui a été effectuée auprès d’environ 1'000 gestionnaires de voyages de 24 pays, 31% des gestionnaires de voyages s’attendent au même nombre de voyages d’affaires qu’en 2013. Ils ne s’attendent toutefois pas à ce que les coûts restent au même niveau. Au contraire, le pronostic est plus élevé que l’année précédente et passe de 39 à 42%. Par ailleurs, les entreprises suisses sont les seules, en comparaison mondiale, à prévoir une augmentation de l’utilisation du chemin de fer pour les voyages d’affaires.

Zurich, le 20 janvier 2014 – En comparaison mondiale, c’est en Amérique du Nord que l’on observe la plus grande différence entre le nombre de voyages d’affaires et les coûts: tandis que 31% des personnes interrogées s’attendent à une augmentation du nombre de voyages, 52% prévoient une augmentation des dépenses pour lesdits voyages. On fait la même constatation dans la zone Asie-Pacifique. L’Europe affiche les attentes les plus modérées en matière de croissance: car 28% seulement de toutes les entreprises s’attendent à davantage de voyages d’affaires, tandis que 36% pronostiquent une augmentation des dépenses pour les voyages. Là, se positionne également la Suisse, où 27% des personnes interrogées croient à une augmentation du nombre des voyages d’affaires et 34% prévoient en même temps un accroissement des dépenses.  

La dimension des entreprises influence le pronostic
Les grandes entreprises sont plus modérées quant au nombre de voyages d’affaires. Pour 2014, seules 29% de toutes les entreprises avec un important volume de voyages d’affaires s’attendent à une augmentation du nombre de voyages d’affaires. En 2013, elles représentaient encore 36%. Les entreprises avec un budget de voyages modeste (2013: 29% contre 30% en 2014) ou moyen (2013: 33% contre 33% en 2014) ne sont en revanche pas aussi réservées en ce qui concerne l’augmentation future du nombre de voyages d’affaires. Par rapport à l’année précédente, il n’y a pas, en l’occurrence, de différence significative.  

Bonnes perspectives dans les pays BRICS
Les pays, qui en ce qui concerne une augmentation du nombre des voyages d’affaires, sont les plus optimistes pour l’année en cours sont la Turquie (73%), le Brésil (60%), l’Inde (53%) et l’Afrique du Sud (47%). La Suisse se trouve dans la moyenne européenne avec une hausse prévue de 27%. Parmi les nations où la majorité des entreprises pronostique également une augmentation des dépenses pour les voyages d’affaires, se trouvent l’Inde (77%), l’Afrique du Sud (70%), la Turquie (67%) et le Brésil (67%). Cela n’est pas surprenant étant donné que ces pays prévoient également l’augmentation la plus forte en ce qui concerne le nombre de voyages. 34% des entreprises suisses interrogées prévoient une augmentation des coûts pour les dépenses liées aux voyages d’affaires.

Les pays dont les entreprises interrogées s’attendent au recul le plus important quant au nombre des voyages d’affaires sont Singapour (27%), la Belgique, (23%), le Mexique (20%) et le Canada (20%).

La Suisse prévoit une augmentation de l’utilisation du chemin de fer
En comparaison mondiale, les entreprises suisses interrogées sont un peu plus optimistes en ce qui concerne l’utilisation plus fréquente du trafic ferroviaire pour les voyages d’affaires. 25% (17% dans le monde) croient à une augmentation du nombre de voyages ainsi que des coûts (23% contre 18%).

Coûts des voyages aériens en augmentation par rapport au volume des vols : l’Amérique du Nord en tête
Dans la comparaison à long terme, la différence entre le nombre de vols et les dépenses pour ceux-ci semble se creuser depuis 2012. Depuis 2013 déjà, davantage d’entreprises s’attendent à des coûts en augmentation pour les voyages aériens par rapport au nombre de vols. Cette tendance va se poursuivre en 2014. En comparaison avec le point le plus bas de 2010 (26%), une légère augmentation est à noter quant au nombre de vols prévu, à savoir 33%. Et, également en ce qui concerne les attentes pour les coûts, dont le point le plus bas s’élevait à 29% en 2010, une légère augmentation (à 39%) est maintenant prévisible. Avec ses pronostics, la Suisse se trouve légèrement en retrait; c’est ainsi que seules 23% des personnes interrogées s’attendent à une augmentation du nombre de vols ainsi que des dépenses (31%).

En Amérique du Nord, plus de la moitié des entreprises interrogées (54%) s’attendent à une augmentation des coûts des voyages aériens pour 2014. En comparaison avec l’augmentation attendue de «seulement» 30% du nombre de vols, il apparaît clairement que de nombreuses entreprises aux Etats-Unis s’attendent à une augmentation nette des coûts globaux liés aux voyages aériens. En Europe, dans la zone Asie-Pacifique et en Amérique latine, la divergence est moins importante. Dans les autres régions également, il y a d’autres entreprises qui, par rapport au nombre de vols, s’attendent à une augmentation des coûts – toutefois à un niveau inférieur.

Les frais d’hôtel dépassent l’augmentation prévue des nuitées
Une tendance similaire peut être observée quant aux pronostics concernant les hôtels. Sauf qu’ici le fossé se creuse depuis 2013. Depuis lors, davantage d’entreprises croient que les frais d’hôtel vont augmenter – par rapport aux entreprises qui s’attendent à un nombre plus élevé de nuitées d’hôtel. Cela est aussi pertinent pour les pronostics de 2014. Le nombre prévu (31%) ainsi que les dépenses prévues (34%) n’ont pas encore atteint le point culminant de l’année 2010 (53-54%), mais ces chiffres augmentent à nouveau lentement. Dans la plupart des régions, à l’exception de l’Europe, il y a davantage d’entreprises qui s’attendent à une augmentation des frais d’hôtel par rapport à une augmentation des nuitées d’hôtel. Là aussi, l’Amérique du Nord enregistre à nouveau la plus grande différence: 45% des gestionnaires de voyages des Etats-Unis s’attendent à une augmentation des frais de l’ordre de 36% et escomptent une augmentation des nuitées d’hôtel. En Europe, dans la zone Asie-Pacifique et en Amérique latine, les deux éléments du sondage sont presque identiques. 24% des entreprises suisses s’attendent à une augmentation des nuitées d’hôtel et 27% prévoient une augmentation des frais.

Pour les médias:

AirPlus International AG
Tobias Frei
Tél: +41 43 210 37 50
tfrei@airplus.com

Primus Communications S.à.r.l.
Nina Aryapour
Tél: +41 44 421 41 25
n.aryapour@primcom.com

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS