Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Genève perd son auberge de jeunesse

Editeur: Schweizer Jugendherbergen,

La deuxième plus grande ville de Suisse n’aura plus d’auberge de jeunesse à compter de janvier 2015. L’Association genevoise des auberges de jeunesse a en effet annoncé, dans le cadre des négociations en cours avec l’Association nationale des Auberges de Jeunesse Suisses au sujet de leur avenir commun, sa décision de vouloir suivre une voie indépendante. L’établissement ne figurera donc plus parmi les auberges de jeunesse à partir de janvier 2015.

Brève rétrospective : depuis 1992, toutes les associations locales et régionales d’auberges de jeunesse en Suisse ont fusionné pour former l’Association des Auberges de Jeunesse Suisses. L’association genevoise n’a pas participé à cet effort collectif et est ainsi restée une organisation autonome gérant l’auberge de jeunesse de la ville de Genève en tant qu’établissement de franchise. Durant toutes ces années, les négociations menées par les Auberges de Jeunesse Suisses en vue d’une intégration sont restées sans succès ; un contrat de franchisage d’une durée de huit ans a été conclu pour la dernière fois avec l’association genevoise en 2006.

Le contrat de franchisage actuel arrivant à terme fin 2014, des négociations au sujet de l’avenir de l’établissement de la Rue Rothschild 30 à Genève étaient actuellement en cours. L’Association genevoise des auberges de jeunesse a décidé dans ce contexte de se séparer des Auberges de Jeunesse Suisses et de suivre une voie indépendante avec son établissement. Pour Genève, cette décision signifie que la ville ne disposera plus d’une auberge de jeunesse.

« Cette décision nous attriste », déclare René Dobler, directeur adjoint de l’Association des Auberges de Jeunesse Suisses. Il s’explique : « Genève est un pilier important de l’offre des Auberges de Jeunesse Suisses. Nos clients devront désormais se rabattre sur Lausanne ou Montreux. » Et il ajoute : « Cette décision nous surprend. Jusqu'à présent les négociations avaient en effet été très ouvertes. »

Des lors, la recherche d’un établissement de remplacement à Genève devient prioritaire pour l'Association des Auberges de Jeunesse Suisses. « Nous essayons de considérer la décision de l’association genevoise comme une chance pour un nouveau départ et souhaitons ouvrir un établissement en régie propre à Genève. Pour cela, il nous faudrait une maison ou un site disposant de suffisamment de place pour accueillir 300 lits au minimum », explique René Dobler.

La Suisse romande est importante pour les Auberges de Jeunesse Suisses. Bien que cette région ne compte que 9 des 53 établissements de l’association, celle-ci vise à couvrir tout le pays grâce à sa stratégie de réseau. Un montant de CHF 2,5 millions a ainsi récemment été investi dans la rénovation de l’Auberge de Jeunesse à Avenches.

Pour plus d’informations :
Auberges de Jeunesse Suisses (AJS)
René Dobler
Directeur adjoint des AJS et CEO de la Fondation Suisse pour le Tourisme Social
8042 Zurich
044 360 14 21
r.dobler@youthhostel.ch

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS