Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Hôtel Saratz à Pontresina: chaleur naturelle captée à une profondeur de 1350 mètres

Editeur: Hôtel Saratz,

Cet automne, l’Hôtel quatre étoiles Superior met en service une installation géothermique et couvrira ainsi les deux tiers de ses besoins en chaleur avec de l’énergie renouvelable de la terre.

Le Directeur de l’hôtel, Thierry Geiger, attend l’hiver avec une vive impatience. L’Hôtel Saratz à Pontresina aborde sa première haute saison avec la nouvelle installation géothermique produisant de la chaleur. «Nous sommes fiers de stimuler le tourisme local avec des lits réservés dans leur totalité tout en ménageant l’environnement», affirme Thierry Geiger.

Une première en Suisse
Le conseil d’administration de l’Hôtel Saratz s’efforce inlassablement, depuis des années, de limiter durablement, via des solutions de chauffage alternatives, la consommation de mazout pour le chauffage et en même temps les émissions de CO2. En dépit de difficultés initialement considérables, le projet d’installation géothermique s’est finalement imposé. Afin de produire de l’énergie renouvelable, on a effectué dans le jardin de l’hôtel, pour la première fois en Suisse, un forage dans le granit jusqu’à une profondeur de 1350 mètres. A cette profondeur, la température centrale de la roche s’élève à 40 degrés Celsius. L’eau circulante est de ce fait réchauffée à 25 degrés Celsius. Avec quatre pompes à chaleur, de la chaleur est captée de ce circuit et le circuit énergétique de l’hôtel est ainsi chauffé à la température souhaitée.

Avec l’énergie naturelle, l’établissement chauffe l’ensemble du complexe hôtelier avec sa propre piscine, la zone Wellness ainsi que la grande piscine en plein air en été. «La prestation de l’installation géothermique couvre environ 80 à 85 pour cent de la totalité des besoins annuels en chaleur de l’hôtel», explique le directeur de l’hôtel, Thierry Geiger.

Une baisse considérable des besoins en mazout et des émissions de CO2
Afin de couvrir les pics de consommation, un chauffage à mazout continue à être exploité parallèlement. Ce dernier est toutefois aussitôt devenu nettement plus économique grâce à l’approvisionnement via l’installation géothermique. «Sur la base des calculs de l’entreprise spécialisée Geowatt, nous réduirons chaque année la consommation de mazout de quelque 100'000 litres», souligne Thierry Geiger. L’environnement est également gagnant, car l’émission de CO2 pourra être diminuée de plus de 250 tonnes par année. En tenant compte de l’amortissement et des intérêts des investissements, un montant de 10'000 à 20’000 francs par an devrait pouvoir être économisé avec l’exploitation de l’installation géothermique.

Outre une réduction substantielle de l’impact environnemental, l’Hôtel Saratz peut aussi diminuer ses frais fixes grâce à la modernisation durable de son chauffage. Une œuvre de pionnier pour un tourisme durable dans les Alpes.

 

Pour des informations complémentaires:
Hôtel Saratz Pontresina
Thierry Geiger
T: +41 81 839 40 40
t.geiger@saratz.ch

Primus Communications GmbH
Vanessa Bay
T:  +41 44 421 41 21
v.bay@primcom.com

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS