Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Vacances d’été 2015: la demande pour les destinations européennes explose

Editeur: FSV,

La décision d’abolir le taux plancher du franc suisse face à l’euro prise par la Banque nationale suisse au début de l’année a un impact durable sur les affaires estivales de la branche des voyages. En effet, comme le montre un sondage réalisé par la Fédération Suisse du Voyage auprès des plus grands tour-opérateurs, le franc fort a dopé la demande pour les vacances dans les pays européens. Dans le domaine des vacances balnéaires, les réservations pour l’Espagne et la Grèce enregistrent un important taux de croissance – à deux chiffres dans certains cas – par rapport à 2014. Alors que ces deux destinations caracolent en tête, Chypre et le sud de la Turquie semblent avoir perdu de leur popularité chez de nombreux voyageurs helvétiques. Pour un motif simple: divers hôteliers turcs ont augmenté leurs tarifs cette année.

Selon la plupart des tour-opérateurs interrogés, l’Egypte et la Tunisie, qui souffrent toujours des répercussions consécutives aux troubles politiques passés, font partie des perdantes de l’été 2015. A noter toutefois que les prix pour ces deux destinations ont eux aussi fortement baissé, raison pour laquelle la demande en vue des vacances d’automne affiche une tendance à la hausse.

Dans le secteur des voyages lointains, les Etats-Unis occupent la première marche du podium. Les touristes suisses sont nombreux à profiter du cours favorable du dollar pour réserver des circuits en voiture de location ou en camping-car aux USA, souvent prolongés par des vacances balnéaires. L’état des réservations est également satisfaisant pour les Caraïbes, la Thaïlande et l’Afrique du Sud. Un grand tour-opérateur signale en revanche une nette baisse de la demande pour l’Inde et l’Indonésie.

Jusqu’à 50 % de réduction sur le prix des vols – chute des chiffres d’affaires
Les avantages tarifaires réels pour les vacanciers suisses par rapport à l’an passé varient en fonction du type de voyage et de la destination. Pour les destinations européennes des vacances d’été, les voyagistes font état de réductions oscillant entre 10 et 20 %, voire jusqu’à 50 % en ce qui concerne les vols. Suite au choc provoqué par la décision de la BNS, les tour-opérateurs helvétiques ont dû se résoudre à accorder ces rabais à court terme afin d’endiguer le tourisme des réservations dans les pays limitrophes. Mais comme ils avaient acheté les prestations avant la suppression du taux plancher, donc à un cours plus élevé, certains d’entre eux ont vu leur chiffre d’affaires baisser sensiblement malgré l’augmentation des réservations. Aux dires des voyagistes, cette situation va changer au cours de la saison d’hiver dans la mesure où il leur sera possible cette fois de bénéficier de la force du franc au niveau des achats.

Le fait que les Suisses ont été nombreux à réserver et payer leurs vacances d’été en janvier ou février déjà, ceci afin de profiter sans délai du gain de change inespéré, constitue un aspect positif pour les tour-opérateurs. «Ce phénomène nous a permis de planifier toute l’année 2015 sur des bases solides», relève notamment un chef de produit. Les intéressants rabais pour réservation anticipée, proposés par certains voyagistes en sus du rabais de change, ont certainement contribué eux aussi à la ruée sur les voyages observée en début d’année.

Plus amples informations:
Fédération Suisse du Voyage (FSV)
T: +41 44 487 30 50
mail@srv.ch

Primus Communications GmbH
Vanessa Bay
T: +41 44 421 41 21
v.bay@primcom.com

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS