Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Idées fausses sur les croisières: Costa dissipe les préjugés

Editeur: Costa Croisières,

Aucune autre forme de vacances ne doit lutter autant contre les préjugés que la croisière: trop rigide, trop chère, trop monotone. A tort, estime Costa Croisières Suisse qui dissipe les dix idées fausses les plus répandues.

Les croisières ont le vent en poupe. Toujours plus d’amateurs de voyages optent pour des vacances sur un bateau. Malgré tout, ce type de voyage est précisément toujours sujet à de nombreuses idées fausses. Un grand classique parmi les préjugés: les croisières sont trop chères. «Ce n’est pas concevable», affirme Mary Stefanizzi, General Manager de Costa Croisières Suisse. «Une croisière offre un rapport qualité/prix optimal. On voyage dans un hôtel flottant et l’on voit en peu de jours beaucoup plus de choses que bien des voyageurs en plusieurs semaines.» On trouvera ci-après un aperçu des dix idées fausses et préjugés les plus répandus:

1. Lors d’une croisière, on ne rencontre que des retraités
Loin de là! Les croisières touchent un large public. Qu’il s’agisse de personnes seules, de couples, de gens en voyage de noces ou de familles, ces trois dernières années, environ 64% des passagers suisses avaient moins de 60 ans. Le programme de divertissement proposé sur les navires est varié en conséquence. C’est ainsi que Costa attire sa clientèle non seulement avec des représentations classiques et des spectacles dans ses salles, mais désormais également avec «The Voice of the Sea», une adaptation de la célèbre série TV «The Voice».

2. Une croisière ne convient pas aux enfants
Peu importe que l’on soit sur un bateau ou dans complexe touristique, l’offre destinée aux enfants est également diversifiée en haute mer. Costa Croisières a créé à l’intention des plus jeunes passagers le Squok Club. Les petits y plongent dans le monde bigarré de Peppa Wutz et de ses amis. La célèbre figure de dessin animé, qui enthousiasme les enfants du monde entier, inspire de nombreuses idées de jeu créatives. Dans le cadre du projet «Whale Safe Project» pour la protection du cachalot que soutient Costa, les plus jeunes apprennent en outre beaucoup de choses de manière ludique sur la vie des baleines en Méditerranée. Et ce qu’il y a de mieux: les enfants de moins de 18 ans voyagent dans une cabine avec deux adultes à des prix préférentiels. Ils ne paient que 15% du prix classique – cela correspond à peu près aux taxes portuaires.

3. Sur un bateau, on doit s’habiller élégamment
Certes, sur un certain nombre de navires, une atmosphère formelle est encore de mise. Toutefois, de nos jours, les robes du soir et les costumes sont plutôt l’exception et ne sont au mieux exigés que lors du dîner de gala. «Nous recommandons à nos clients de porter des vêtements sportifs et légers», affirme Mary Stefanizzi de Costa Croisières Suisse. Son conseil: «Du blanc devrait toujours se trouver dans la valise. Car, pour notre nuit à thème «Notte Bianca», une tenue blanche fait partie de la tradition».   

4. lors d’un voyage en mer, on ne peut prendre ses repas que sous forme de buffet
Le traditionnel restaurant-buffet ne saurait faire défaut sur un navire. En plus, l’offre culinaire recèle presque tout ce que l’on peut souhaiter. Avec son offre «Italy’s Finest», Costa Croisières met l’accent sur un concept de restauration à la fois diversifié et équilibré. La compagnie maritime italienne cultive depuis des années un partenariat avec l’Université des sciences gastronomiques à Pollenzo. On y compose, entre autres, des menus locaux et on y forme les cuisiniers de Costa. En 2016, sur tous les bateaux de Costa, les clients se délectent d’un menu de gala unique de dix plats – créés par le chef étoilé le plus réputé d’Italie Bruno Barbieri.   

5. Les croisières sont chères
En principe, les frais pour un voyage en mer sont comparables à ceux qu’entraînent des vacances sur la terre ferme. Costa Croisières offre aux amateurs de voyages un bon rapport qualité/prix. «Celles et ceux qui réservent longtemps à l’avance bénéficient des offres pour réservations anticipées et d’un plus grand choix – également en ce qui concerne les cabines», explique Mary Stefanizzi. Toute personne qui n’est pas certaine qu’une croisière est vraiment la bonne, a par ailleurs la possibilité d’effectuer une croisière d’initiation de quatre à cinq jours en Méditerranée à moindre coût.

6. Les journées en mer sont monotones
Une journée en mer constitue la meilleure occasion d’explorer le navire. Costa Croisières mise sur une vaste offre de loisirs pour toutes les classes d’âge. Qu’il s’agisse de détente dans le secteur wellness avec sauna, massage et bains à remous, d’activités sportives telles que fitness, jogging ou basketball, de courses passionnantes dans le simulateur de Formule 1, de séance photo à bord ou de planification de la prochaine excursion sur la terre ferme, il est bien certain que l’on ne s’ennuie jamais. Le large pont promenade sur le Costa Diadema, le navire amiral de la compagnie maritime italienne, propose une véritable expérience de marin.    

7. Sur une croisière, les voyageurs se font «arnaquer»
Les prestations supplémentaires sont à payer en sus – ce n’est pas seulement le cas lors d’une croisière, mais également lors de vacances sur la terre ferme. Sur la plupart des navires, un pourboire obligatoire est facturé. C’est également le cas pour Costa Croisières Suisse. «A partir de juin, les frais de service sur tous nos bateaux s’élèveront à 10 euros par personne et par jour», précise Mary Stefanizzi. Les enfants de 4 à 14 ans paieront 5 euros, tandis que pour les enfants de moins de quatre ans il n’y aura pas de frais. Afin de favoriser un meilleur contrôle des frais, l’entreprise propose pour les croisières à partir de sept jours des forfaits boissons spéciaux. Ceux-ci peuvent être réservés en sus à partir de 28 francs par personne et par jour (les enfants et les adolescents à partir de 16 francs) et comprennent aussi bien des boissons alcooliques que des boissons sans alcool. Les voyageurs qui n’entendent pas renoncer en mer aux e-mails, aux réseaux sociaux et au surf sur Internet, peuvent réserver en sus un forfait WLAN à partir de 25 euros.    

8. Les bateaux de croisières sont des pollueurs
Le fait est que les moteurs diesel des navires fonctionnent au fuel lourd. Costa Croisières s’engage depuis des années pour le développement durable en matière de voyages en mer. C’est ainsi que, par exemple, jusqu’à fin 2014, sept bateaux ont été équipés de systèmes d’épuration des gaz d’échappement afin de réduire les émissions; par ailleurs, la consommation de carburant par passager et par jour a été réduite de 9% et des économies d’énergie de 80% ont été réalisées. En 2019 et en 2020, l’entreprise italienne sera le premier groupe maritime au monde à agrandir sa flotte de deux nouveaux bateaux fonctionnant au gaz naturel écologique.  

9. Une croisière est une prestation de masse
Les voyageurs qui optent pour une croisière ont l’embarras du choix. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Celles et ceux qui préfèrent l’intimité à la masse seront sans doute plus à l’aise sur un plus petit navire. Outre son programme de croisières classique, Costa Croisières propose les itinéraires de la neoCollection. Ces voyages sont effectués avec des bateaux offrant davantage d’intimité tels que le Costa neoRomantica et ses 789 cabines. A bord, tout se déroule plus tranquillement et les gourmets peuvent se réjouir de goûter à des menus du terroir ainsi qu’à des vins soigneusement sélectionnés. A l’écart des voies traditionnelles, les bateaux des itinéraires de  la neoCollection accostent dans des ports plus petits et moins connus. Des escales plus longues permettent aux clients de se familiariser avec le pays et ses habitants.    

10. Sur un bateau, il n’est pas possible de s’isoler
Peu importe le nombre de passagers qui se trouvent à bord et l’importance de l’offre en matière de divertissement: en principe, sur un grand bateau, les masses se dispersent. Toutefois, celles et ceux qui aimeraient jouir de tranquillité trouveront de nombreux endroits pour s’isoler tels que le spa, la bibliothèque ou leur balcon privé. Costa croisières a encore quelque chose de particulier en réserve: «Les clients qui ont réservé une cabine Premium peuvent, par exemple, commander leur petit déjeuner en cabine et y consommer en toute tranquillité café et croissants frais ainsi que bien d’autres choses encore», explique Mary Stefanizzi.

Pour plus d'informations:

PrimCom                   
Wiebke Sander           
T: +41 44 421 41 21               
w.sander@primcom.com                                  

Costa Croisières Suisse
Rebecca Amstutz
T: +41 44 360 20 28
amstutz@ch.costa.it
www.costacroisieres.ch

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS