Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Bed and Breakfast Switzerland : le franc fort n’empêche pas la croissance

Editeur: Bed and Breakfast Switzerland,

En dépit d’une situation conjoncturelle difficile, les membres de Bed and Breakfast Switzerland ont enregistré davantage de nuitées en 2015 que l’année précédente. Le fort recul du nombre de visiteurs allemands, néerlandais et russes a été largement compensé par l’augmentation des hôtes suisses, autrichiens et d’outre-mer.

Arlesheim BL, le 19 avril 2016 – Les effets du franc fort ont également été ressentis par les 911 membres de Bed and Breakfast Switzerland. Si les nuitées des hôtes européens accusent un recul de 7,2 pour cent, ce sont surtout les touristes dits sensibles aux prix, soit les Allemands (moins 10 pour cent) et les Néerlandais (moins 18 pour cent), qui ont été absents – une tendance constatée dans tout le secteur touristique en 2015. Un recul important des hôtes de l’Europe de l’est a par ailleurs aussi été noté. Ainsi, les nuitées des visiteurs venant de Russie ont chuté de 43,9 pour cent.

Globalement, le nombre de nuitées est passé de 422‘786 à 396‘423 en glissement annuel (moins 6,6 pour cent). Or, ce recul est uniquement le fait d’un nombre inférieur d’hébergements inscrits. «Malgré les difficultés du marché, nous avons réussi à augmenter le nombre de nuitées de 1,4 pour cent selon les données corrigées en fonction de la capacité d’accueil» se réjouit de constater Dorette Provoost, gérante de l’organisation Bed and Breakfast Switzerland.

Les hôtes indigènes essentiellement ont contribué à la croissance observée: en données corrigées, le nombre de nuitées des Suisses a crû de 5,8 pour cent. Au total, leur part atteint 51,5 pour cent des nuitées. Viennent ensuite les hôtes du reste de l’Europe (37,8 pour cent) et les Asiatiques (5,6 pour cent).

Les Français fidèles et davantage d’Autrichiens et d’Asiatiques

Les résultats concernant les hôtes provenant de trois pays voisins sont réjouissants: hausse de 10,8 pour cent pour les Autrichiens et de 2 pour cent pour les Italiens, tandis que les Français restent à peu près au même niveau que l’année précédente. Il est aussi intéressant de constater que le nombre de nuitées d’hôtes venant des trois Etats baltes a presque doublé.

Une tendance positive est également observée chez les hôtes d’outre-mer: les nuitées des visiteurs venant d’Océanie atteignent près de 22 pour cent et celles des Asiatiques 20,7 pour cent. Quant aux touristes chinois et coréens, ils semblent maintenant apprécier le système BnB puisque le nombre de nuitées des uns et des autres s’est accru de plus de 70 pour cent.

Dorette Provoost est convaincue que le potentiel d’hôtes venant d’Asie et d’Océanie est loin d’être épuisé. Elle espère aussi que les touristes allemands passeront de nouveau davantage de nuits dans les BnB suisses cette année. «A côté des Suisses, les Allemands, dont les nuitées atteignent 16,5 pour cent, représentent toujours pour nous un marché extrêmement important».

Les régions touristiques suisses les plus prisées par les hôtes des BnB restent le Valais (13 pour cent de l’ensemble des nuitées), la Suisse centrale (10,4 pour cent) ainsi que Genève et la région lémanique (10,5 pour cent). L’Oberland bernois quant à lui affiche une augmentation des nuitées qui atteignent 8,5 pour cent. Au total, 168'062 hôtes sont restés en moyenne 2,4 nuits, les touristes d’Europe de l’est préférant toutefois un séjour plus long.

Classification officielle pour tous les BnB

Depuis le début de l’année 2016, Bed and Breakfast Switzerland est partenaire de la Fédération suisse du tourisme et, par la même occasion, organe de classification officiel pour l’ensemble des BnB de Suisse. «Tous les BnB regroupés au sein de notre organisation sont classifiés selon le système d’étoiles officielles et visités par des contrôleurs expérimentés» déclare Dorette Provoost. 911 hébergements étaient inscrits auprès de l’organisation faîtière en 2015 (contre 1022 l’année précédente).

 

Grâce au nouveau site internet et au processus d’inscription simplifié, Dorette Provoost est convaincue qu’après la diminution du nombre de BnB inscrits observée l’année dernière, l’organisation verra de nouveau une augmentation des affiliations en 2016. De nombreuses nouvelles inscriptions ont d’ailleurs déjà été enregistrées au cours des premiers mois de l’année.

«Nous avons été réactifs au comportement de la plupart des hôtes qui s’informent de plus en plus sur les hébergements via internet. Le nouveau site offre davantage d’informations et d’images sur les établissements et permet désormais d’effectuer des réservations en ligne. Il dispose en outre d’une nouvelle classification davantage ventilée par catégories spéciales».

Désormais, les hôtes trouveront encore plus facilement l’hébergement idéal grâce aux catégories de spécialisation (par ex. «Idéal pour cyclistes», «Idéal pour motards» ou «Idéal pour enfants en bas âge». Par ailleurs, les membres peuvent maintenant aussi publier leurs offres spéciales, telles que des excursions, des cours de cuisine ou de yoga, des massages ou même un circuit en avion.

Bed and Breakfast Switzerland lancera deux applications (iPhone et Android) cette année encore, mais renonce par contre pour la première fois à publier le guide BnB imprimé.

Contact:

Bed and Breakfast Switzerland
Dorette Provoost
Tél. +41 79 356 39 78
dorette.provoost@bnb.ch

PrimCom
Jonathan Spirig
Tél. +41 44 421 41 21
j.spirig@primcom.com

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS