Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Certifications d’anglais Cambridge English – les Suisses ont encore une marge de progression

Editeur: Cambridge English Language Assessment,

Plus de cinq millions de candidats passent les certifications d’anglais Cambridge English chaque année, dont plusieurs dizaines de milliers de Suisse. Ceci a permis de conduire une vaste étude qui indique pour la première fois le niveau moyen des diplômés suisses, dans l’absolu et en comparaison avec 70 autres pays. On perçoit aussi à travers cette étude l’impact des projets « d’anglais précoce ».

Pour la première fois de son histoire centenaire, Cambridge English a analysé les résultats d’examen de 1,2 Million de candidats issus du monde entier et a ainsi publié sa « Global Analysis ». L'étude montre ainsi le niveau moyen atteint dans les 71 pays étudiés.

Les certifications Cambridge English sont les examens d'anglais les plus connus et les plus largement utilisés en Suisse. L'étude indique que la Suisse se classe 17e, au même niveau que l’Allemagne. Devant les Suisses, on trouve par exemple les candidats d’Estonie, de Scandinavie, des Pays-Bas mais aussi d’Autriche.

Les Suisses sont les champions mondiaux de l'examen Proficiency
Les 30.000 candidats suisses qui ont participé à l’étude, atteignent en moyenne le niveau B2 (celui de l’examen First). Ils sont donc en mesure de comprendre les idées principales de textes complexes et peuvent communiquer spontanément et couramment. « Étant donné que nous apprenons plusieurs langues étrangères en Suisse, c’est un résultat très respectable » souligne Henriette Graf, Development Manager Switzerland . « D’autant que les candidats sont relativement jeunes quand ils passent nos examens les plus élevés : First (B2), Advanced (C1) et Proficiency (C2) ». Et justement, ce sont les Suisses qui atteignent la moyenne la plus élevée à l’examen Proficiency.

Dans le même temps, Henriette Graf souligne que, même si le niveau B2 est honorable, il est bien entendu insuffisant pour poursuivre ses études dans les pays anglophones ou pour travailler dans un environnement international. « Conformément à notre sondage auprès de 25 des sociétés suisses internationales les plus importantes, c’est plutôt le niveau des examens Advanced ou Proficiency qui sont attendus pour un emploi. »

Les effets de « l'anglais précoce » sont mesurables
Ce qui est très positif, c’est que les compétences en anglais se sont améliorées dans tous les cantons depuis l'introduction des langues étrangères dès l’école primaire. Selon Henriette Graf, la maîtrise de l’anglais a probablement gagné un niveau au cours des 15 années dernières. Evidemment, cela est particulièrement visible dans les cantons qui ont choisi l'anglais comme première langue étrangère.

« En Suisse centrale et orientale, on observe que dans les écoles secondaires où l’on propose la préparation des examens Cambridge English, les élèves préparent maintenant le Preliminary ou même le First. Ces étudiants dépassent ainsi de près de deux niveaux  les objectifs d'apprentissage définis par les cantons», explique Henriette Graf.

Contact:

Cambridge English Language Assessment                
Henriette Graf 
Tel. +33 1 45 49 49 28          
graf.h@cambridgeenglish.org

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS