Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Les Suisses partiront beaucoup en vacances à l’étranger cet été

Editeur: FSV,

Selon les grands tour-opérateurs suisses, l’été 2018 s’annonce sous de bons auspices sur le front des réservations. Comparativement à la période correspondante de 2017, l’augmentation devrait atteindre 10 à 15%. Cette bonne nouvelle a été annoncée ce matin, à Lausanne, par Walter Kunz et Stéphane Jayet, respectivement directeur de la Fédération suisse du voyage (FSV) et membre du comité de cette dernière. Ils ont parallèlement appelé de leurs vœux la création d’un Fonds de garantie pour les compagnies aériennes, à l’image de ce qui se fait déjà pour les agences de voyages, afin que les passagers ne soient plus lésés en cas de faillite des transporteurs.

L’Europe demeure une valeur sûre avec l’Espagne, surtout les îles Canaries et Baléares, l’Italie, le Portugal et la Grèce, pays qui recueillent toujours les faveurs de nos compatriotes. L’Islande, l’île aux paysages incomparables où l’on se sent seul au monde, et qui prend totalement le contrepied des destinations balnéaires classiques, continue de jouir d’une belle cote de popularité auprès des touristes helvétiques. La Croatie, quant à elle, est de plus en plus prisée grâce à de nouvelles et nombreuses connexions aériennes à partir de la Suisse romande. Les voyagistes se montrent toutefois un peu surpris du succès rencontré par ce pays.

L’île aux fleurs portugaise de Madère, de par son statut de destination à l’année (elle jouit d’un climat tempéré) et l’ouverture d’une ligne EasyJet à partir de Genève, gagne en popularité. L’île Maurice, à la faveur d’un nouveau vol direct Air Mauritius au départ de Genève, suscite logiquement un regain d’intérêt. Toujours au niveau des destinations lointaines, les Seychelles et les Maldives, également en raison de leur décor de carte postale, poursuivent leur essor. Les Etats-Unis continuent d’attirer les Suisses. Idem pour Dubaï et Abu Dhabi. Enfin, le Japon s’impose toujours plus dans le cœur de nos compatriotes. Il est à noter que l’Egypte et la Tunisie reprennent progressivement du poil de la bête – l’on peut parler de reprise légère. La Turquie redécolle de son côté, même si c’est, pour l’heure, à un rythme moins soutenu.

S’agissant des souhaits de la clientèle et c’est une tendance nouvelle, ils s’orientent davantage aujourd’hui vers des activités – sport, découvertes, spa – que des destinations à proprement parler. Concernant le choix d’un lieu de villégiature, les voyageurs accordent en outre une importance croissante à l’écotourisme/tourisme durable.

Vers un fonds de garantie pour les compagnies aériennes?

Un million de passagers lésés en trois mois – ça suffit! Les 30 associations de voyage nationales affiliées à l’ECTAA (The European Agents’ and Tour Operators’ Associations) exigent une nouvelle fois que la direction générale de la mobilité et des transports de la Commission européenne impose une garantie des fonds de la clientèle aux compagnies aériennes.

Les agences de voyages, assujetties, elles, à un Fonds de garantie,  refusent d’assumer plus longtemps les risques des compagnies aériennes. Les faillites récentes de plusieurs d’entre elles ont non seulement porté préjudice aux collaborateurs des compagnies aériennes et aux passagers, mais également aux agences de voyages et tour-opérateurs ayant vendu les vols des transporteurs en faillite dans le cadre d’un arrangement à forfait – et sont dès lors responsables envers leurs clients.

Pour Walter Kunz, directeur de la Fédération suisse du voyage FSV, il est inacceptable que le secteur des voyages soit contraint d’endosser la responsabilité des risques de l’industrie du transport aérien. C’est la raison pour laquelle la FSV, appuyée par d’autres associations nationales, demande l’introduction d’une législation européenne obligeant à l’avenir les compagnies aériennes à garantir les fonds versés par la clientèle. L’assurance devra être financée via le prix du billet.

Plus amples informations:

Fédération Suisse du Voyage (FSV) :

Walter Kunz
Directeur FSV
P: +41 44 487 30 50
M: +41 79 454 24 44
E-Mail : kunz@srv.ch

Stéphane Jayet
Vice-Président FSV
P: +41 21 695 60 40
M: +41 79 212 10 48
E-Mail : s.jayet@vtvac.ch

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS