Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

La tendance positive se poursuit pour Parahôtellerie Suisse

Editeur: Parahotellerie Schweiz,

La saison d’hiver 2018/19 ayant à nouveau généré pour les membres de la communauté d’intérêt de la parahôtellerie une augmentation du chiffre d’affaires par rapport à la saison précédente, les signes avant-coureurs d’une prochaine saison d’été couronnée de succès se précisent.

Chaque année, au printemps, la communauté d’intérêt de la parahôtellerie sonde ses cinq entreprises membres, Bed and Breakfast Switzerland (BnB), Interhome, Reka, Auberges de Jeunesse Suisse (AJS) et TCS Camping sur leurs résultats opérationnels au terme de l’hiver écoulé. A cette fin, l’on se risque à esquisser des perspectives pour l’été qui s’approche. Si l’on résume les résultats de la rétrospective hivernale, la satisfaction domine, mais sans euphorie. D’Interhome (+0,9 %) aux AJS (+1,7 %) en passant par Reka (+1,4 %), les trois prestataires réalisant des affaires importantes en hiver, ont bouclé la période de novembre 2018 à avril 2019 avec une augmentation du chiffre d’affaires, notamment du fait que la comparaison se réfère à un hiver 2017/2019 très solide. TCS Camping a même enregistré une augmentation des nuitées de 23,3 % durant l’hiver. D’une part, cela est dû à la popularité croissante du camping hivernal. «D’autre part, Pâques est tombée cette année sur une date tardive, ce qui, en raison du beau temps, a engendré de très nombreux séjours de camping, lesquels doivent encore être classés, du point de vue statistique, dans l’hiver», explique Oliver Grützner, responsable de Tourisme et Loisirs au TCS. Concernant la marche des affaires en hiver de BnB Switzerland, il n’y a pas de chiffres, mais une tendance claire. «Nous avons connu un hiver fructueux avec des conditions d’enneigement sensationnelles et des lits bien remplis», affirme la Directrice Dorette Provoost en commentant les réactions concernées des prestataires privés BnB.

AJS plus avantageuses, davantage de réservations pour les offres à valeur élevée chez Reka

Si l’on met en relation les chiffres d’affaires de l’hiver avec le nombre de clients effectif, l’on a une image contrastée d’un établissement à l’autre. Pour le courtier en maisons de vacances Interhome, l’augmentation du chiffre d’affaires (0,9 %) correspond assez précisément à l’augmentation du nombre de clients (1,1 %). «Nous avons pu constater avec plaisir que, cet hiver, les brefs séjours en montagne ont très bien marché», déclare Roger Müller, Country Manager Interhome Suisse. Concernant les auberges de jeunesse, le nombre des nuitées supplémentaires (6 %) a été plus élevé que l’augmentation du chiffre d’affaires (1,7 %). «Si l’on ne tient pas compte des ventes supplémentaires pour des prestataires tiers tels que les remontées mécaniques, l’augmentation du chiffre d’affaires s’élève à 4,2 %. Nous n’avons toutefois pas pu maintenir tout à fait le chiffre d’affaires moyen réalisé par nuitée par rapport à l’hiver précédent», justifie la CEO Janine Bunte. Roger Seifritz, Directeur de Reka, observe une tendance inverse. L’augmentation du chiffre d’affaires mentionnée de 1,4 % a été réalisée malgré une diminution de 3,2 % des jours d’occupation en hiver. «Par rapport à l’année précédente, nos clients ont plus souvent demandé des offres à valeur élevée, pour lesquelles nous avions procédé en partie à des adaptations de prix », explique Roger Seifritz. Des chiffres d’affaires plus élevés ont également été réalisés pour des offres et des prestations supplémentaires. 

Perspectives pour l’été 2019 – un vaste optimisme

En ce qui concerne les attentes des établissements de la communauté d’intérêt de la parahôtellerie pour la prochaine saison d’été 2019, l’optimisme est également de rigueur. Chez Reka, par exemple, on entend exploiter la tendance vers des offres à valeur élevée. Cela semble fonctionner: Roger Seifritz enregistre actuellement, pour la période de réservation et de voyage de mai à octobre 2019, une augmentation de 1,3 % du nombre de jours d’occupation réservés. L’augmentation du chiffre d’affaires ainsi déjà réalisée s’élève à 5,3 %. «Non seulement les semaines des vacances scolaires en été et en automne sont déjà très bien réservées. Une augmentation du chiffre d’affaires réjouissante se dessine également pour la basse saison.»

Chez les AJS, la tendance observée en hiver semble également se confirmer. La situation actuelle des réservations pour l’été dépasse de 2,5 % le résultat enregistré à la même période de l’année précédente. Cela correspond à une augmentation du chiffre d’affaires de 1 %, qui est déjà comptabilisée. «Avec la création de modèles de prix dynamiques, nous touchons, à n’en pas douter, un plus grand nombre de clients, mais nous perdons un peu en ce qui concerne le tarif moyen», affirme Janine Bunte pour expliquer la tendance déjà observée en hiver.

Par rapport à l’année précédente, Interhome enregistre actuellement pour la saison d’été une légère diminution aussi bien en ce qui concerne les réservations (-1,4 %) que le chiffre d’affaires (-0,3 %). Cette situation se réfère aux réservations actuelles pour l’ensemble de la période allant de mai à octobre, affirme Roger Müller. «Si nous considérons uniquement les trois mois d’été de juin, juillet et août, nous enregistrons, en revanche, une augmentation de 3,5 % pour les réservations et de 2,3 % du chiffre d’affaires.» Roger Müller espère que l’activité commerciale de la saison d’automne pourra également se traduire par une progression à la faveur des réservations à court terme.

Les terrains de camping du TCS tirent parti de l’offensive en ligne

Chez TCS Camping, l’on n’a pas du tout de quoi se faire du souci. Car la situation des réservations en ligne affiche pour l’heure une augmentation de pas moins de 63,2 %, ce qui correspond à une augmentation du chiffre d’affaires de 59,2 % par rapport à la même période de l’année précédente. Pour Oliver Grützner, ce résultat intermédiaire impressionnant est la conséquence des efforts importants consentis en vue d’améliorer les possibilités de réservation en ligne des terrains de camping du TCS. «Ces chiffres sensationnels sont la preuve que notre plate-forme de réservation conçue de manière moderne est de plus en plus connue», précise Oliver Grützner. Par ailleurs, TCS Camping investit de plus en plus de moyens dans les opérations de marketing en ligne. L’offre est aussi proposée sur d’autres plates-formes et la communauté du camping fournit constamment, via sa propre plate-forme Camping-insider.ch, des informations et des contributions sur le sujet.

Les attentes positives des établissements de la communauté d’intérêt de la parahôtellerie concernant l’été sont complétées par BnB Switzerland. «Actuellement, nous percevons une augmentation des nouveaux hôtes ainsi qu’un intérêt grandissant de la part des médias, ce qui constitue des indicateurs d’une marche positive des affaires», souligne Dorette Provoost. BnB Switzerland exploite cet élan et aura achevé, vraisemblablement en automne 2019, la réorganisation de son propre site (CI/CD). «Nous aimerions renforcer nos marchés, encourager la diversité des offres et communiquer de manière encore plus poussée les atouts fondamentaux que sont la qualité et l’hospitalité sans commission de réservation.»

Pour Janine Bunte, Présidente de la communauté d‘intérêt Parahôtellerie Suisse, les chiffres, tendances et estimations issus des rangs des membres montrent surtout une chose: «Avec nos offres, nous sommes, comme c’était déjà le cas, proches des besoins du marché et, cette année, nous allons apporter une contribution importante au redressement général du tourisme suisse qui, espérons-le, se poursuivra.»

 

Pour des informations complémentaires ou des précisions:

Jonathan Spirig, Service de presse Parahôtellerie Suisse, tél.: +41 44 421 41 21 / e-mail: j.spirig@primcom.com

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS