Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Swiss-express interrompt l’exploitation de ses six bus longue distance

Editeur: EUROBUS/Car Rouge,

L’exploitation des six bus longue distance d’EUROBUS sera suspendue au 15 novembre 2019. Mais la plus grande entreprises de transport de personnes privée de Suisse poursuit le projet « Bus longue distance suisse »

Quelque un an et demi après le début de l’exploitation opérationnelle, le pionnier suisse des bus longue distance EUROBUS swiss-express a demandé la suppression de la concession pour l’exploitation des trois premières lignes de bus longue distance intérieures suisses. Les avis des clients ont certes été positifs et le nombre de passagers était en augmentation, mais la demande est restée nettement en-deçà des attentes. Le lundi 29 octobre, l’Office fédéral des transports (OFT) a donné son accord à la suppression de la concession et à l’interruption d’exploitation fixée au 15 novembre 2019.   

Avec le projet « Bus longue distance suisse », EUROBUS swiss-express entendait fournir une contribution au développement des transports publics en Suisse. En étant conscient qu’en tant que pionnier, il est difficile de prévoir les flux de la demande pouvant être générés. « Pour que le bus longue distance puisse jouer en Suisse son rôle de complément judicieux des transports publics, il est nécessaire d’avoir une législation et une interprétation qui tiennent compte au fait que le bus peut réagir rapidement et avec flexibilité à la demande effective. A l’heure actuelle, le cadre légal et par conséquent la pratique appliquée pour les adaptations de la concession ne répondent pas à cette condition », affirme Roger Müri, Directeur d’EUROBUS swiss-express.  

C’est ainsi, par exemple, que l’entreprise a été contrainte jusqu’ici à maintenir des itinéraires ou des horaires pour lesquels il n’y avait pratiquement pas de demande. Une adaptation de l’horaire aux besoins de la clientèle déposée en juillet 2019 sur les itinéraires existants n’a pu, jusqu’à ce jour, être mise en œuvre. Par ailleurs, aucune décision n’a encore été prise quant aux extensions de l’offre souhaitées, comme les liaisons de nuit ou de bonne heure le matin vers les aéroports qui étaient prévues comme complément au chemin de fer dans les transports publics. « Il n’est pas judicieux, sur les plans écologique et économique, d’utiliser inutilement des ressources sur des itinéraires où il y a très peu d’usagers. Actuellement, nous ne pouvons précisément plus continuer à répondre à cette situation », souligne Roger Müri en justifiant la pénible décision qui a dû être prise.   

Parallèlement, d’après Roger Müri, une pratique quant au traitement des nouvelles demandes de concession dans les transports publics fait aujourd’hui défaut. En effet, c’est ainsi que la loi prescrit que le concessionnaire existant a droit à une protection, mais la manière dont cette protection doit être interprétée dans le cas d’EUROBUS swiss-express n’est pas claire. « Cette incertitude juridique est à la charge du premier entrant, lequel investit beaucoup d’argent et de temps dans le travail préparatoire », explique encore Roger Müri. Dans ce contexte, l’on ne peut pas effectuer un travail préparatoire supplémentaire.

Au sein du Groupe Eurobus, plus importante entreprise de transport de personnes privée de Suisse, on continue néanmoins à croire au projet « Bus longue distance suisse ». « Si les conditions cadres sont clarifiées, nous sommes volontiers disposés à envisager un nouvel engagement, car nous sommes convaincus du rôle complémentaire que peut jouer le bus longue distance en Suisse », soutient Roger Müri.

Mais il s’agit, tout d’abord, de trouver une bonne solution pour tous les collaborateurs concernés. « Le Groupe Eurobus exploite 300 bus et ses chauffeurs, au bénéfice d’une bonne formation, sont très demandés sur le marché. Nous sommes dès lors convaincus que, pour les collaborateurs, une solution pourra être trouvée au sein ou en dehors du groupe », confie Roger Müri. 

Plus d'infos:

PrimCom
Jonathan Spirig
Tél. +41 44 421 41 21
j.spirig@primcom.com

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS