Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

L’été 2020 du vélo électrique: le leader du marché pressent un boom durable

Editeur: m-way ag,

Une conscience écologique accrue et les nouvelles habitudes de la population suisse après le confinement confèrent au vélo électrique en tant que moyen de transport un élan plus fort que jamais. Chez m-way, plus important commerçant de Suisse de véhicules électriques deux roues, la demande pour ce moyen de transport moderne augmente tout comme le besoin de nouvelles prestations et d’offres spéciales pour la clientèle d’entreprise.  

En Suisse sont vendus chaque année quelque 300'000 à 350'000 vélos. Une part toujours plus grande de ceux-ci concerne des vélos électriques. Si, d’après l’association professionnelle vélosuisse, les commerçants suisses en vélos électriques ont pu en 2017 vendre 87'987 nouvelles bicyclettes électriques, en 2018 celles-ci étaient déjà au nombre de 111'660 et, en 2019, environ 133'000. La tendance est donc à la hausse.

Actuellement, du fait de la crise du coronavirus, la tendance se renforce encore, comme en fait état Daniel Bühler, Directeur du plus important commerçant suisse de vélos électrique m-way. Durant la période de crise, le chiffre d’affaires en ligne de m-way a été multiplié et ses propres attentes ont été dépassées de plusieurs multiples. « Pendant le confinement, les randonnées en vélo à assistance électrique dans la nature locale ont joui d’une popularité croissante et, désormais, sur le chemin menant au travail, on utilise de plus en plus souvent le vélo électrique », affirme Daniel Bühler pour expliquer l’augmentation de la demande. D’après Daniel Bühler, sur les trajets brefs de 5 à 10 km, de nombreuses personnes ont recours au vélo électrique plutôt qu’aux transports publics. Un tel trajet peut être très bien maîtrisé avec des modèles dont l’assistance au pédalage permet de rouler à 25 ou 45 km à l’heure. Le pendulaire moderne roulant en vélo électrique accepte même de parcourir 20 km par trajet afin de se rendre à son travail « d’une manière écologique, éveillée, fraîche et en transpirant moins qu’avec un vélo conventionnel ». 

Achat d’un vélo électrique par téléphone et via Internet
Durant le confinement au printemps, les collaborateurs des plus de 30 filiales m-way en Suisse ont été surpris par la venue d’un nombre de plus en plus important de clients dans les ateliers de m-way qui, contrairement aux boutiques, sont restés ouverts. De nombreuses personnes ont ressorti leurs vélos électriques. « Par ailleurs, depuis la réouverture des commerces le 12 mai, de nombreux nouveaux acheteurs nous ont rendu visite afin de tester nos vélos électriques de démonstration », explique le directeur.  D’une manière générale, la reprise sur le plan des ventes dans les filiales a connu une courbe fulgurante et a été, entre autres, la conséquence de la bonne combinaison entre les affaires réalisées en ligne et le commerce stationnaire. Il est étonnant que de nombreuses bicyclettes aient été achetées également sans course d’essai préalable. Après un conseil clair par téléphone, on a livré les vélos électriques au domicile des clients.    

Différents modèles de vélos électriques sont proposés. Par exemple, font l’objet d’une demande en forte augmentation les segments du vélo électrique de trekking (les pendulaires utilisent cette bicyclette pour le trajet conduisant à leur travail et pour leurs loisirs) et du S-Pedelec (assistance au pédalage à 45 km/h). La demande pour le vélo électrique de ville (e-city-bike) reste stable. L’augmentation des VTT électriques est plutôt alimentée par une technique qui ne cesse de s’améliorer. Le marché pour les vélos électriques de transport et cargo est encore relativement restreint mais il est également en augmentation. En outre, la vente d’accessoires tels que casque avec visière, phare ou vestes réfléchissantes est en forte augmentation chez m-way.  

Encourager une saine mobilité : un gain d’image pour les entreprises
m-way enregistre toujours plus de demandes de la part d’entreprises, par exemple dans le secteur de la santé, de services de livraison ou de banques. « Celui qui, en tant qu’employeur, souhaiterait un bon positionnement en matière de développement durable, peut le faire en soutenant une mobilité bénéfique pour la santé », affirme Daniel Bühler. A cet égard, le vélo électrique figure au premier rang. Du fait de la collaboration avec des entreprises, des prestations telles que les abonnements de service ou les solutions de financement telles que Flat Rates et All-in-Rates deviennent aussi plus importantes. Des actions Intranet pour les collaborateurs peuvent aussi être lancées avec m-way. « Comme Colag AG, producteur et grossiste de premier plan en vélos électriques en Suisse, fait, comme nous, partie du Swiss E-Mobility Group (SEMG), nous pouvons répondre aux besoins des clients de manière très personnalisée et rapidement », souligne Daniel Bühler. m-way travaille d’arrache-pied à de nouvelles prestations pour les utilisateurs et les pendulaires se déplaçant en vélo électrique.  « Il y aura constamment des nouveautés », promet Daniel Bühler.   

Davantage de confort et d’aptitude tout terrain  
Les fabricants de bicyclettes investissent beaucoup d’argent dans de nouvelles technologies pour les vélos électriques. Pour l’année de fabrication 2020, l’accent a été mis sur le confort (y compris une aptitude tout terrain plus aisée) et sur l’équipement. « Ces vélos disposent d’une suspension pour une utilisation tout terrain et sont équipés de matériel de ville (garde-boue, porte-bagages, béquille, bon éclairage) », explique Daniel Bühler. Les vélos électriques dits à cadre bas particulièrement confortables et appréciés des personnes âgées sont devenus plus stables et plus aptes à tous les terrains et sont équipés de moteurs performants et de grandes batteries. « D’une manière générale, on utilise des pneus plus larges, des freins à quatre pistons plus puissants et des phares plus lumineux ». En outre, de plus en plus de pièces telles que moteur, batterie, cables de freins et de vitesses sont placées dans le cadre – surtout pour les modèles les plus chers.  « A cet égard, le développement n’est de loin pas encore arrivé à son terme », prévient l’expert.  

« Les vélos électriques offrent une possibilité idéale de fournir une contribution durable à l’environnement et ainsi de se maintenir en forme », soutient Daniel Bühler. « C’est pourquoi, avec m-way, nous entendons, en tant que leader du marché et de l’innovation, promouvoir durablement le comportement en matière de mobilité en Suisse. »  

Contact m-way                                                                        

Daniel Bühler, Head of m-way                                                               
+41 79 423 44 47                                                                                             
daniel.buehler@m-way.ch                                                                          

Fabian Wickli, Head of Marketing
fabian.wickli@m-way.ch

Contact Swiss E-Mobility Group (SEMG)
Alexandre Faddoul, Head of SEMG Suisse
+41 79 241 58 77
alex@semg.ch

Contact PrimCom
Stephanie Günzler
+41 44 421 41 27
s.guenzler@primcom.com

 

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS