Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Les voyageurs d'affaires suisses ont plébiscité l'avion en 2020 malgré la pandémie

Editeur: AirPlus,

La progression de la pandémie et les confinements imposés ont eu l'an dernier une influence significative sur le choix des moyens de transport pour les voyages d'affaires. Alors qu'en Suisse la part de l'aérien a légèrement augmenté, dans une grande partie de l'Europe, c'est une hausse des voyages en véhicule de location qui a été enregistrée.    

La pandémie a modifié les habitudes de réservation des voyageurs d'affaires en Europe. Les restrictions de circulation et les confinements ont bien sûr freiné les voyages professionnels, mais ceux qui ont tout de même voyagé ont privilégié d'autres moyens de transport. Si dans de nombreux pays, les voyageurs d'affaires ont souvent privilégié la voiture de location, dans d'autres, ils ont donné la préférence à l'avion comme le montre l'analyse d'AirPlus International, spécialiste de la gestion des frais de déplacements professionnels.

La part des locations automobiles pour les voyages professionnels a ainsi fortement augmenté durant la pandémie. Dès les premières restrictions en mars et jusqu'en fin 2020, pratiquement 1 voyageur d'affaires sur 10 en Allemagne a fait appel à un loueur de voitures (9,2%) alors que sur la même période en 2019, la part de la location était de 6,1%. Même évolution en France, avec 7,6% en 2020 contre 4,8% l'année précédente. La tendance est encore plus nette au Royaume-Uni où la part de la location a plus que doublé, passant de 4,4% à 9,8%.

Allemagne, Royaume-Uni, France: la part de la location fluctue au rythme des infections

De manière flagrante, les statistiques suivent la même courbe que la vague de coronavirus du printemps puis celle de l'automne. En Allemagne, la part hebdomadaire des locations par rapport à l'avion et au train était fin avril/mai 12,9 points au-dessus des statistiques 2019, pour retomber début juillet plus ou moins au niveau de l'année précédente (+0,9 point). La plus forte augmentation (+16 points) coïncide mi/fin octobre en Allemagne avec le premier pic journalier à 10 000 cas positifs. Et jusqu'à la fin de l'année, la part des locations est restée à un niveau bien supérieur à 2019. Même cas de figure au Royaume-Uni où la plus forte augmentation (+17,5 points) coïncide avec la première vague de coronavirus mi-mai. Après le ralentissement en juillet, les voyageurs d'affaires ont recommencé à privilégier la location automobile bien plus qu'auparavant. Quant à la situation en France, c'est surtout en avril et mai 2020 que la hausse a été la plus marquée (+18 points).

La pandémie a ainsi très rapidement renversé la tendance visible début 2020 puisque jusque tard en mars, la part des locations était en perte de vitesse par rapport à 2019. Autre constatation étonnante: si les Suédois ont renoncé à un confinement strict, ils ont eux aussi modifié leurs habitudes de réservation pour déplacements professionnels et la part des locations automobiles a augmenté. 

Pour leurs déplacements professionnels, les Suisses préfèrent l'avion au train et la voiture de location

La tendance est différente en Suisse. Si à partir de fin mars 2020, la part des locations a légèrement augmenté, elle reste avec +0,6 point largement en-deçà de la croissance en Allemagne, en France et au Royaume-Uni. Par contre, les Suisses ont privilégié les voyages en avion durant cette période (+1,5 point) et délaissé le train (-2,1 points). «Les Suisses ont donné la préférence aux transports rapides, donc à l'avion, afin de limiter la période d'exposition à une éventuelle contamination. Les compagnies aériennes ont par ailleurs rapidement présenté un concept anti-covid convaincant, avec les filtres HEPA de leur système d'aération de la cabine, leurs normes d'hygiène strictes et l'obligation du masque appliquée très tôt» explique Andy Stehrenberger, directeur d'AirPlus en Suisse. Il est par ailleurs intéressant de noter que les réservations d'avion et de train ont au cours de l'année évolué de manière contraire. Quand les réservations aériennes sont reparties à la hausse début avril, en août et fin novembre, les réservations ferroviaires ont diminué. Et fin mai, puis fin octobre/début novembre au moment le plus fort de la seconde vague d'infections, alors que les réservations aériennes baissaient, les réservations ferroviaires sont reparties à la hausse. Cette évolution en miroir prouve qu'il y a corrélation.

Il existe aussi des différences régionales pour l'usage de l'avion et du train. Si les Italiens et les Belges se sont comportés pratiquement comme les Suisses en 2020, les Allemands ont réagi de manière contraire: le train a devancé l'avion une bonne partie de l'année, notamment pendant le premier confinement du printemps durant lequel les avions sont restés cloués au sol. De nombreuses lignes long-courrier ont en outre été suspendues, parfois toute l'année, ce qui a également impacté les liaisons intérieures. Le trafic ferroviaire a quant à lui été maintenu pendant les confinements, voire même parfois intensifié. A noter qu'en France, avec un réseau TGV bien dense, la part du train est toujours traditionnellement importante pour les voyages d'affaires.

Il sera intéressant de voir quels seront les choix des voyageurs quand la crise sanitaire aura cessé. Andy Stehrenberger estime que la répartition sera plus ou moins celle d'avant la pandémie. «Dès que les voyages repartiront, notamment entre les continents, le train et surtout l'avion reprendront de plus belle pour les voyages d'affaires dans toute l'Europe» annonce-t-il confiant. 

Les chiffres sont une analyse spéciale d'AirPlus Business Travel Index. AirPlus a étudié les réservations comptabilisées par ses services en Belgique, Allemagne, France, Italie, Suède, Suisse, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. AirPlus fait partie des principaux fournisseurs internationaux de solutions de paiement pour les entreprises, en vue d'uniformiser leurs processus de paiement auprès des fournisseurs, notamment dans le cadre de déplacements professionnels.

 

Contact:

AirPlus International                                                                         
Marcell Haag                                                                                     
Tél.: +49 (0)6102 204-6350                                                             
email: presse@airplus.com   

PrimCom
Simon Benz
Tél.: +41 (0)44 421 41 21
email: s.benz@primcom.com  

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS