Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Parahôtellerie Suisse: optimisme en vue de l'été après un hiver éprouvant

Editeur: Parahotellerie Schweiz,

La crise pandémique a été un vrai défi pour les cinq membres de Parahôtellerie Suisse durant la saison d'hiver 2020/21 et il a bien souvent été relevé. Le niveau de réservation pour l'été et la fidélité constatée chez les hôtes de Suisse autorisent même encore plus d'optimisme.  

Le sondage du printemps mené par Parahôtellerie Suisse auprès de ses membres – BnB Switzerland, Interhome, Reka, les Auberges de Jeunesse Suisses (AJS) et TCS Camping – sur les activités de l'hiver passé et de l'été à venir s'est déroulé de manière inédite. La crise pandémique complique en effet la comparaison des statistiques de l'hiver. La période de début novembre 2020 à fin avril 2021 n'a néanmoins pas été mauvaise pour tous les acteurs du secteur. Les appartements de location ont été très plébiscités, notamment par les touristes suisses.

Hiver 2020/21: de satisfaisant à saison blanche  
Interhome affiche un bilan hivernal tout à fait satisfaisant. Les réservations ont clairement été prises à court terme, parfois la veille de l'arrivée, ce qui a mis la pression sur les agences locales. Les séjours ont en outre été plus courts qu'à l'habitude, beaucoup ne durant que 2 à 4 nuits. Malgré la pandémie, Interhome affiche un bond de 36% cet hiver au niveau des réservations (et + 20% pour le chiffre d'affaires).

Les villages de vacances Reka terminent la saison avec un très bon résultat global. Après la fermeture des sites du 19 mars au 15 mai 2020, le protocole sanitaire efficace a permis d'assurer la saison d'hiver de bout en bout, ce qui a permis une augmentation de 25% des nuitées et + 15% au niveau du chiffre d'affaires. "Les hôtes apprécient d'avoir un logement à eux pour leurs vacances, d'avoir l'assurance d'un bon protocole sanitaire et de profiter tout de même d'un dépaysement" résume Roger Seifritz, directeur de Reka. Ces dernières années, Reka a par ailleurs rénové ses villages de Hasliberg, Montfaucon, Sörenberg, Wildhaus et Madulain.

Chez TCS Camping, pas de comparaison possible avec l'hiver 2019/20. "En mars 2020, nous avons dû fermer les cinq campings TCS qui restent ouverts l'hiver et le lancement de la saison pour les 24 campings n'a pas pu avoir lieu début avril" explique Oliver Grützner, responsable Tourisme et Loisirs au TCS. En revanche, la comparaison entre avril 2021 et avril 2019 montre un bond des nuitées de 205%, preuve que beaucoup ont redécouvert le camping pour passer des vacances en toute sécurité, selon Oliver Grützner.

Les Auberges de Jeunesse Suisses ont quant à elles pâti de l'interdiction des voyages scolaires et de groupes, et des restrictions sévères au-delà des frontières. "Avec l'ouverture de l'auberge de jeunesse du château de Berthoud en mai et celle du wellnessHostel3000 de Laax en décembre 2020, nous avons pu amortir la baisse d'activités par rapport à l'an passé" constate Janine Bunte, CEO des AJS. Pour l'hiver 2020/21, les nuitées ont diminué de 24% (et le C.A. de 22%).   

BnB Switzerland affiche également une baisse des réservations par rapport à l'hiver 2019/20. Dorette Provoost, la directrice, incrimine surtout la fermeture des restaurants. "Les familles qui proposent des chambres chez l'habitant n'ont pas de restaurant et ne pouvaient généralement pas servir de repas à leurs hôtes le soir. Les appartements avec cuisine ont été plus plébiscités."  

L'été 2021 s'annonce bien – TCS, Interhome et Reka espèrent des records
Tous les membres de Parahôtellerie Suisse sont optimistes pour la saison estivale. Même si les restrictions éventuelles empêchent les étrangers de venir aussi nombreux que d'habitude, la hausse atteint déjà 24% dans les Auberges de Jeunesse Suisses par rapport à la même période de l'an dernier. "Les AJS se réjouissent de la levée annoncée des restrictions. Nous n'avons pas chômé pendant la pandémie et avons ouvert, ou rouvert, 4 sites – le Château de Berthoud, Schaan-Vaduz, Rapperswil-Jona et le wellnessHostel3000 de Laax. Nous lançons la saison d'été avec une énergie nouvelle" s'enthousiasme Janine Bunte.

Les campings TCS annoncent en ce moment + 256% pour les réservations en ligne. Ceci est dû d'une part aux restrictions et obligations liées à la pandémie pour les voyages à l'étranger, et d'autre part à la situation de l'an dernier lorsque qu'à la haute saison les campings étaient complets. "Ceux qui n'ont pas pu avoir de place l'an dernier, ont pris les devants cette saison pour du camping ou du glambing" explique Oliver Grützner.

La situation est très positive également pour Interhome qui affiche actuellement + 85% au niveau des réservations par rapport à l'an dernier. "Nous sommes contents que les hôtes suisses aient encore décidé de passer leurs vacances d'été en Suisse" déclare Roger Müller, Country Manager Interhome Suisse. Si les réservations sont en hausse, c'est qu'une location est la formule idéale pour respecter la distanciation physique – sans renoncer ni au confort ni à la sécurité qu'apporte un appartement ou une maison. "Si la situation se maintient à ce niveau pour cette 56e année d'Interhome dans le pays, nous battrons un record sur le marché suisse" se réjouit Roger Müller.

Les villages de vacances Reka conviennent parfaitement aux hôtes qui ont envie de changer de décor en restant dans un environnement sécurisé. "Le niveau de réservation en Suisse est très bon. Également si on le compare avec les printemps, étés et automnes des années précédentes" précise Roger Seifritz. L'année s'annonce aussi record pour Reka, avec une hausse actuelle de 30% des réservations et du chiffre d'affaires .   

La tendance est également à la hausse pour les réservations estivales chez BnB Switzerland. "Les hôtes attendent fiévreusement depuis des semaines la levée des restrictions sanitaires et sont bien plus enclins à réserver que l'an dernier à la même époque" confie Dorette Provoost. En outre, l'offre de logements BnB Switzerland s'étoffe en permanence, en particulier avec des offres spécifiques comme les Tiny Houses, les roulottes, les bateaux, les villas et les prestations proposées sur place, du repas du soir à la sortie à cheval. "Beaucoup de touristes ne se satisfont plus juste d'un lit. Ils veulent une expérience, sur place ou en route" explique Dorette Provoost.

Contact:
Service de presse Parahôtellerie Suisse
Simon Benz
Tél.: +41 44 421 41 21
email: s.benz@primcom.com

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS