Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Pour la Journée internationale des droites des femmes, Relais & Châteaux célèbre les femmes leaders

Editeur: Relais & Châteaux,

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Relais & Châteaux, l'association de 580 hôtels et restaurants d'exception du monde entier, célèbre les nombreuses femmes qui œuvrent au sein de sa collection, leurs compétences, leur travail, leur force et leur vision. Cinq directrices, unies à travers les continents et les langues par leur passion de l'hospitalité, racontent ce qui les motive et comment elles ont relevé les défis de la crise sanitaire.

Les Relais & Châteaux sont nés de la rencontre de huit établissements indépendants, animés par une vision commune de l'art de vivre et par l'envie de nouer des liens chaleureux et durables autour de la passion de leur métier. Dans bon nombre des 580 établissements qui prônent l'égalité des chances, les femmes tiennent une place prépondérante. À l'occasion du 8 mars, cinq de ces femmes nous exposent les thèmes qui les touchent particulièrement.

La digitalisation progresse

«J'aime la diversité de mon métier» explique Anna Metry, directrice du Chalet Hotel Schönegg de Zermatt, tout en soulignant le grand écart entre le côté humain et le côté technique. «De nombreux domaines sont désormais numérisés - des plateformes de réservation aux retours clients en passant par la carte qui sert de clé ou le secteur spa. Il faut être à jour partout et garder le contrôle». C'est un défi permanent mais plein de potentiel: «J'espère que la progression de la digitalisation simplifiera bon nombre de processus et que nous aurons à nouveau plus de temps à consacrer à nos clients» ajoute Anna Metry.

Work-Life Balance – un thème international

Barbara Gibellini, General Manager de la Villa Principe Leopoldo de Lugano, trouve que le contact avec des personnes du monde entier lui permet d'exercer «le plus beau métier qui existe». La satisfaction de son personnel est primordiale. Depuis son arrivée à la tête de l'établissement 5 étoiles sur le lac de Lugano, bien des choses ont évolué en ce sens. «Nous avons introduit le temps partiel afin que nos employés puissent mieux combiner travail et famille. Cela n'a pas été simple et nous avons dû revoir l'organisation des plages horaires de services» explique Barbara Gibellini. «Ceci a un coût mais quand il s'agit de pouvoir garder des employés qui nous sont précieux, c'est justifié.»

Même son de cloche en Italie. Stefania Moroni, propriétaire du restaurant Relais & Châteaux Il Luogo di Aimo e Nadia à Milan nous confie: «Le mot italien que j’aime utiliser est "accoglienza", qui explique mieux ma conception de l'hospitalité. On pourrait le traduire par "accueil" mais avec une notion bien particulière: une association unique de chaleureux et d'affection sincère, associée au plaisir du partage». Stefania Moroni continue: «La pandémie a agi comme accélérateur d'un constat préexistant. Nous avons tous noté une nette évolution dans les aspirations professionnelles et les demandes de nos collaborateurs, ainsi que dans leur envie de concilier leur vie privée et professionnelle. C'est une mutation complète que le secteur est en train d'opérer. À Milan aussi, de nouvelles dispositions ont été prises. «Nous avons revu intégralement l'organisation de nos restaurants, modifié les jours et horaires de services. Nous avons également misé sur des formations pour améliorer les savoirs, compétences et salaires du personnel» poursuit Stefania Moroni.

Cette même envie d'équilibre entre métier et vie privée anime les sœurs Margaret et Laura Bowe, propriétaires du Relais & Châteaux Marlfield House en Irlande. «Les candidats sont plus directs sur ce qu'ils attendent de leur travail et de leur employeur» explique Margaret Bowe. «Les week-ends et les soirées libres, les avantages sociaux, les perspectives de promotion… tous ces éléments constituent une grande part de la négociation lors des nouvelles embauches. Et les employés veulent savoir que nous nous soucions vraiment d'eux.» 

L'économie durable pour redonner du sens à son métier

Paradoxalement, la pandémie s'est avérée être une opportunité pour les établissements engagés dans un tourisme responsable comme l'explique Anjali Singh, co-fondatrice de The Suján Life en Inde: «Avec le temps de réflexion permis par le confinement, beaucoup de personnes ont cherché des postes avec plus de sens et un impact collectif: chez Suján, nous avons ainsi reçu un nombre record de candidatures. L'ADN de notre démarche rejoint désormais la tendance de l'hôtellerie d'aujourd'hui. Le modèle de tourisme que nous avons développé, responsable, écoconscient et qui redonne à la communauté est désormais celui qui attire des talents.»

En Irlande, Margaret et Laura Bowe ont donné l'occasion aux jeunes employés en particulier de s'engager de manière significative dans leur politique de durabilité, Marfield House ayant pour objectif d'être neutre en carbone d'ici 2024. «Nous encourageons leur contribution et leurs suggestions, et nous les mettons en place quand nous le pouvons. Nous investissons dans la formation et encourageons la mobilité interne.»

Relais & Châteaux veut répondre aux attentes

L'un des objectifs essentiels de Relais & Châteaux est la satisfaction de ces nouvelles attentes - encore plus depuis la carence en personnel que la pandémie a accentué dans l'hôtellerie et la restauration. Philippe Gombert, Président de Relais & Châteaux, avait déclaré en novembre 2021 lors du 51e congrès de l'association: «Nos métiers doivent retrouver ce sens et cette joie de vivre qui sont indispensables pour pouvoir offrir à nos hôtes le bonheur qu'ils viennent chercher.» La mise en ligne de Relais & Châteaux Careers début 2022 est un élément important de cette démarche. Cette plateforme offre aux candidats une vue d'ensemble rapide et simple des postes à pourvoir dans le réseau international de Relais & Châteaux.

Lors de cet événement, le Vice-Président des Relais & Châteaux Olivier Roellinger avait aussi souligné l'urgence à appliquer la parité, l'égalité salariale entre hommes et femmes, tout en proposant de réaménager les temps de travail, et d'offrir des possibilités de carrière à l'international.

Pour plus d’informations:

PrimCom                                                                       
Sabine Biedermann                                                   
Vice-Directrice                                      
Tél.: +41 78 628 10 28                                                
s.biedermann@primcom.com      

Relais & Châteaux
Melanie Frey
Directrice, Services de Membres Suisse & Liechtenstein
Tél.: +41 79 682 03 21
m.frey@relaischateaux.com

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS