Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

Perspectives sur les voyages daffaires en 2015 attentes positives pour la plupart des marchés

Editeur: AirPlus,

En dépit des tensions politiques qui, au cours de l’année dernière, se sont accrues dans différentes région du globe, on a enregistré sur le plan mondial une poussée des influences positives de la situation économique sur le comportement en matière de voyages. C’est ainsi que le nombre d’entreprises qui envisagent un effet positif en l’espace d’une année a augmenté de quatre points de pourcentage pour s’établir à 18%. En Suisse, l’augmentation a été de 10 points de pourcentage tant est si bien que l’on est passé de 4% à 14%. C’est ce que révèle une récente étude d’AirPlus International qui a été effectuée en automne 2014 auprès de quelque 1000 gestionnaires de voyages de 24 pays.

Le récent sondage concernant l’influence du comportement en matière de voyages exercée par l’actuelle situation économique montre, dans l’ensemble, des effets positifs. Le nombre d’entreprises qui s’attendent à un effet positif a augmenté de 4 points de pourcentage par rapport à 2013 pour s’établir à 18%. En Suisse, ce chiffre est de 14%. 52% des gestionnaires de voyages affirment toujours que la situation économique actuelle n’a pas d’influence sur le comportement en matière de voyages et 28% doivent lutter contre ses effets négatifs.

Substantielles modifications sur le plan mondial
Durant les douze derniers mois, les valeurs indicatives dans le domaine des voyages d’affaires se sont modifiées sur le plan régional. La gestion des voyages en Europe du Nord, dans la région Asie-Pacifique et en Amérique du Nord bénéficie des influences économiques positives perçues actuellement. En Europe de l’Est, par contre, les effets positifs se sont réduits de moitié. Les causes possibles en sont les retombées positives supérieures à la moyenne des Jeux olympiques 2014 à Sotchi ainsi que les répercussions négatives de la crise en Crimée. Concernant les voyages d’affaires en Afrique du Sud, l’augmentation des influences négatives de 19 points de pourcentage pour s’établir à 50% pourrait être due aux difficultés économiques persistantes que connaît le pays. Par ailleurs, la région affiche actuellement le taux le plus élevé d’effets négatifs sur les voyages d’affaires.

Attentes positives pour 2015
Les voyages d‘affaires ne sont pas seulement influencés par la situation économique actuelle, mais aussi par le type de marché (par ex. très développé ou émergent) et par les besoins à long terme de la région en matière de voyages d’affaires. Depuis 2005 déjà, AirPlus sonde dans le monde entier les gestionnaires de voyages quant à leurs opinions et à leurs attentes concernant les voyages d’affaires pour l’année à venir. Pour 2015, on s’attend à nouveau à ce que la tendance se maintienne: jusqu’à 46% des entreprises dans les régions sondées, à savoir l’Europe, l’Afrique du Sud, la zone Asie-Pacifique, l’Amérique latine et les Etats-Unis, ont indiqué que le volume des voyages d’affaires pour allait augmenter dans leurs pays. Tout particulièrement la zone Asie-Pacifique et l’Amérique du Nord envisagent 2015 avec beaucoup d’optimisme. En revanche, en Europe de l’Est, seules 10% des entreprises croient à une augmentation du volume des voyages – la moitié par rapport à 2014. 29% des gestionnaires de voyages suisses croient à une augmentation et se positionnent ainsi en milieu de tableau. En ce qui concerne les attentes positives dans le secteur MICE, la Suisse, avec 30%, se situe légèrement au-dessus de la moyenne mondiale de 27%.

Pronostics concernant les frais
Dans la plupart des pays occidentaux, l’augmentation des frais inhérents aux voyages d’affaires (46% dans le monde, 49% en Suisse) dépassera celle des vols des voyages d’affaires (36% tant dans le monde qu’en Suisse). C’est ainsi que, dans les marchés très développés come la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, le Etats-Unis et le Canada, environ 10% des entreprises s’attendent à des frais de voyages plus élevés. Mais le pays émergent qu’est l’Afrique du Sud se trouve également dans la même situation. De nombreux pays indiquent un léger décalage entre les dépenses et le nombre de vols d’affaires auquel ils s’attendent. En Espagne, 3% des entreprises prévoient même un nombre plus élevé de vols sans que cela influe sur les dépenses totales pour 2015. Les raisons de cette différence peuvent s’expliquer par des prix fluctuants, des distances plus longues et des destinations de voyages d’affaires plus chères. Et cela même si la situation économique devait être meilleure, ce qui permet une augmentation du confort sur les voyages d’affaires.

Recul du volume des voyages dans les grandes entreprises
Les entreprises qui croient à une augmentation du volume des voyages en 2015 sont deux fois plus nombreuses que celles qui entrevoient un recul. En ce qui concerne le volume annuel des voyages d’affaires, les grandes entreprises (39%) indiquent toutefois qu’elles s’attendent à un recul dans une proportion considérable.

Concernant l‘étude:
Cette étude a été effectuée en octobre 2014 par l’entreprise d’études de marché 2hm, sur mandat d’AirPlus International. Au total 941 gestionnaires de voyages de 24 pays ont été interrogés. Parmi ceux-ci : l’Autriche, l’Australie, la Belgique, le Brésil, le Canada, la Chine, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Italie, le Mexique, les Pays-Bas, la Norvège, la Russie, Singapour, l’Afrique du Sud, l’Espagne, la Suède, la Suisse, la Turquie, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Contact:
AirPlus International SA   
Tobias Frei
T: +41 (0)43 210 37 50
E: tfrei@airplus.com

Primus Communications S.à.r.l.
Nina Aryapour
T: +41 (0)44 421 41 25
E: n.aryapour@primcom.com

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS