Toutes les informations de nos clients destinées aux médias dont du matériel photographique en haute définition peuvent être téléchargées.

2020 marque un tournant décisif, mais une lueur se profile au bout du tunnel

Editeur: FSV,

La pandémie de Covid-19 et les mesures réglementaires prises dans ce contexte ont causé de gros dommages aux agences de voyages. C’est ce qui ressort de l’enquête actuelle réalisée par la Fédération Suisse du Voyage auprès des agences. Avec une baisse du chiffre d’affaires en 2020 avoisinant 70% par rapport à l’année précédente et une réduction des effectifs de plus de 20%, le creux de la vague a sans doute été atteint au printemps 2021. Il semble que le marché reprend doucement des couleurs, même s’il faudra probablement attendre un certain temps encore pour retrouver le volume d’affaires réalisé avant la crise.

Les résultats de l’enquête menée chaque année auprès des agences de voyages par la Fédération Suisse du Voyage (FSV) illustrent de manière on ne peut plus claire la portée de la pandémie de Covid-19. Le chiffre d’affaires des agences ayant participé à l’étude a reculé de 68.1%, passant de CHF 3.27 millions en 2019 à CHF 1.14 million en 2020. Le chiffre d’affaires par collaborateur/trice a également diminué de CHF 0.925 million à CHF 0.299 million (-69.4%). En conséquence de cette évolution, le rendement net moyen déjà relativement faible de ces dernières années (1%) a dégringolé dans le rouge vif, à savoir -3.5%. La forte contraction du volume d’affaires a débouché sur une nette réduction des effectifs: au total, les agences de voyages en Suisse ont perdu près de 1700 équivalents plein temps (EPT) au cours de l’année 2020 marquée par le coronavirus, soit 22% environ par rapport au nombre avant la pandémie. On ignore encore à l’heure actuelle combien d’agences de voyages seront contraintes de mettre un terme définitif à leur activité à la suite de ce choc, dans la mesure où le versement de l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail et des autres aides financières cessera bientôt.

Mais une lueur se profile désormais au bout de ce long tunnel. En effet, l’indice de confiance FSV est clairement positif pour l’avenir proche en ce qui concerne le volume des dossiers et les prix, seules les marges restent sous pression. Il convient toutefois de noter qu’il se base sur ce qui pourrait bien être la pire année pour les agences de voyages depuis la Seconde Guerre mondiale et que les temps demeurent très incertains. Il ne sera probablement pas possible de procéder à une évaluation exhaustive des dommages causés par cette pandémie avant 2023 ou 2024 au plus tôt.

 

Walter Kunz                                                                                         
Fédération Suisse du Voyage (FSV)                                               
T +41 44 487 30 55                                                                             
E: kunz@srv.ch                                                                                   

                                     
Prof. Dr Christian Laesser             
Institut de gestion systémique et de gouvernance  du secteur public de l’Université de St-Gall           
T: +41 71 224 25 25                                               
E: christian.laesser@unisg.ch

Back

FEINHEIT Grafik Zürich – CI/CD, Webdesign, Flash, Webshop, XHTML/CSS